"Joséphine Baker" élu nouveau nom de la place du quartier Beisson

Publié dans Actualités - Explorer cette rubrique

Vendredi 6 mai 2022, a eu lieu la dernière matinée du vote organisé au Centre socio-culturel Aix-Nord pour choisir le futur nom de la place du quartier Beisson.

Joséphine Baker a remporté les suffrages de cette élection avec 114 voix.

Le samedi 4 juin 2022 après-midi, lors de la Fête de quartier annuelle, aura donc lieu le baptême de la nouvelle place en présence de Madame Sophie Joissains, Maire d’Aix-en-Provence.

Du 2 au 6 mai, près de 150 élèves (50 par établissement scolaire), et 150 habitants (mobilisés par le centre socio-culturel Aix-Nord et l’association Dunes) ont voté pour élire le nom de leur nouvelle place de quartier qui pour le moment n’avait pas de nom.
Cet événement original, citoyen et collectif a impliqué tous les habitants - adultes, adolescents ou enfants - en leur proposant de choisir le futur nom de la place rénovée. Dans l’objectif d’améliorer la représentation des femmes dans l’espace public, la Ville, aux côtés des écoles primaires des Lauves (128 élèves) et Jules Isaac (177 élèves), le centre socio-culturel Aix-Nord (mobilisation des habitants de Beisson, avec l’aide des médiateurs de Dunes) et le collège Saint-Eutrope (577 élèves) se sont mobilisés ; un groupe restreint a travaillé sur le projet sur le thème :
« Femmes politiques, intellectuelles, résistantes, artistes, sportives ou militantes ».

Parmi une liste d’une quarantaine de noms soumise par les établissements partenaires, 4 noms de femmes ont été retenus permettant l’organisation du vote :

  • SIMONE VEIL
  • ROSA PARKS
  • ROSA BONHEUR
  • JOSÉPHINE BAKER

Pour sensibiliser les enfants à la démarche civique, des cartes d’électeur factices ont été conçues, ainsi qu’une liste électorale, une urne et un isoloir installés au CSC Aix-Nord, où chacun est passé avant de mettre son choix dans l’urne.
Avec 114 voix reçues sur les 300 exprimées, les enfants et habitants ont voté majoritairement pour Joséphine Baker.

Déroulé du dépouillement

La dernière matinée de vote suivi du dépouillement collectif s’est déroulée en présence de 24 élèves de CM1 – CM2 de l’école Jules Isaac, leur enseignante, et de Madame Solène Trividic, élue en charge des Affaires juridiques et contentieux, Centres sociaux et Contrat de ville ; ainsi que Messieurs Eric Chevalier, élu en charge
notamment de la Circulation, des Déplacements, Stationnement, Voirie, Aménagement, Construction ; et Stéphane Paoli, élu en charge des Relations avec les habitants, suivi et développement du Quartier des Hauts d’Aix.

La Direction Politique de la Ville de la DGAS Action Publique et Sociale ainsi que l’équipe du Centre socio-culturel Aix-Nord ont agencé une salle du CSC en bureau de vote puis de dépouillement ; ce dernier a eu lieu dès après le dernier vote des enfants. Ceux-ci ont été ensuite répartis en 3 tables et groupes afin de participer activement, sous la responsabilité et les conseils des adultes, au dépouillement de tous les bulletins de vote. La démarche citoyenne en cette année d’élections étant un des objectifs de cet événement.

Près de 300 participants, habitants adultes et enfants scolarisés dans les écoles J. Isaac et les Lauves, ont donné leur préférence tout au long de la semaine au CSC.
Le vendredi 6 mai, après un moment civique studieux où les élèves ont annoncé oralement chaque choix inscrit sur chaque bulletin, puis préparé le comptage des voix pour chacune des 4 personnalités féminines, les résultats sont tombés : 114 voix ont été exprimées en faveur de Joséphine Baker.
Ce choix sera voté lors du prochain Conseil municipal qui se tiendra le vendredi 20 mai prochain.
Pour l’organisation du vote par les habitants et les enfants du quartier, la Ville d’Aix-en-Provence, via la Direction Politique de la Ville, a mobilisé les forces vives du territoire :

  • le centre social Aix Nord
  • école primaire des Lauves,
  • école primaire Jules Isaac,
  • le collège Saint Eutrope ainsi que DUNES,
  • la bibliothèque Cézanne, la Mairie de quartier etc.

Il s’agit à travers cette démarche de sensibiliser les plus jeunes à la citoyenneté et, plus globalement, de permettre aux habitants de s’approprier positivement l’espace public.